Bonjour,

Je suis Astrid, une sage-femme, qui propose de concilier maternité et zéro déchet.

Pas besoin de crème, la meilleure pommade pour les mamelons: votre lait maternel

Pas besoin de crème, la meilleure pommade pour les mamelons: votre lait maternel

Désinfectant, cicatrisant, hydratant, film protecteur, acides gras essentiels, pré-biotiques, une pub pour la dernière crème? Non, juste les bienfaits de votre lait maternel. Pourquoi acheter moins bien dans un tube en plastique?

 

Oubliez tout, vous n’avez besoin de rien, seulement de vos seins.

La meilleure pommade pour les mamelons est un produit naturel, toujours disponible, qui n’est nul autre que votre lait maternel. Le lait maternel est connu pour être un désinfectant et un cicatrisant naturel. Gratuit, sans emballage, efficace, pleins d’anticorps pour éviter les infections et de facteurs de croissance pour régénérer la peau. Pendant votre allaitement, en cas de mamelons sensibles ou irrités votre lait est votre meilleur allié, à utiliser comme une crème ou sur des compresses pour faire des pansements de lait.

MAIS la meilleure prévention, c’est de s’assurer de la bonne succion et position de votre bébé et d’utiliser votre lait maternel pour prévenir les irritations possibles avant et après chaque tétée. Et surtout, faites-vous accompagner si besoin par une sage-femme pour vous soutenir et vous conseiller pendant votre allaitement.

Les crèmes de soins pour les mamelons, pas forcément magiques et souvent toxiques

La lanoline est probablement ce que l’on vous conseillera systématiquement en tant que crème pour les mamelons. Sous ce doux de nom, nul autre que de la graisse de laine de mouton (le sébum), purifiée et raffinée. Cela semble super naturel et vraiment sain. Le problème c’est que la lanoline est extraite de la laine de moutons qui sont, la plupart du temps, traités avec des pesticides et des insecticides pour éliminer les petites bêtes nuisibles (parasites).

Or, il a été constaté, par des études, que des échantillons de lanoline contenaient différents résidus de pesticides, dont certains sont susceptibles de s’accumuler dans les graisses donc dans le lait maternel. Le taux de contamination variant d’un échantillon à l’autre, il a été convenu que les taux de pesticides n’étaient pas suffisamment élevés pour être un danger immédiat. [Et le principe de précaution !!! Jamais entendu parlé ?! ]

Vous me direz qu’actuellement on retrouve des résidus de pesticides presque partout. En plus, ces études sur les pesticides retrouvés dans la lanoline, datent des années 80-90. Alors oui, aujourd’hui, les contrôles sont sans doute plus rigoureux, mais chaque lot n’est pas analysé. Certaines lanolines sont sans doutes plus « clean » que d’autre. Et je ne parle ici que de la lanoline, la principale crème recommandée pour les mamelons! Mais j’insiste, les pesticides sont des polluants organiques persistants (POP), ils s’accumulent dans les graisses, or le lait maternel est riche en graisses. Ce n’est peut-être pas si anodin que ça. Tout est une question de balance bénéfices/risques.

De plus, la lanoline est aussi une substance reconnue comme potentiellement allergène qui peut aussi devenir un poison dans les rares cas où elle serait ingérée en trop grande quantité et peut nécessiter un lavage gastrique.

Enfin, les études ne prouvent pas que la lanoline soit plus efficace que l’application sur les mamelons de lait maternel ou même d’huile végétale.

Comme tout produit industriel, je m’interroge sur sa composition difficilement contrôlable. Je souhaite ici, simplement informer pour que chacun puisse faire un choix de façon éclairé, quand à son utilisation. Celle-ci ne devrait pas être aussi anodine et systématique qu’elle ne l’est à l’heure actuelle.


Compresses d’allaitement, si vous en avez besoin, optez pour des lavables!

Compresses d’allaitement, si vous en avez besoin, optez pour des lavables!

Coquillages et crustacés d’allaitement

Coquillages et crustacés d’allaitement